Typogramme Consis

Union des Consistoires et des Communautés juives du Grand Lyon et de la région Rhône-Alpes et Centre

Bandeau 6- Consistoire Régional

Intronisation du Rabbin de Lyon, Monsieur Nissim Malka

Intronisation du Rabbin de Lyon, Monsieur Nissim Malka

L’émotion était intense ce lundi 19 octobre à la grande synagogue du quai Tilsitt lors de la cérémonie d’installation du rabbin Nissim Malka.

Né à Caen en 1987, ce fils de rabbin a connu une scolarité dans des écoles juives avant de rejoindre l’école rabbinique de Paris en 2007.

Après avoir œuvré au sein de la communauté de Tours, Nissim Malka est arrivé à Lyon en début d’année, conquis par les échos qu’il avait eus de la synagogue de Tilsitt, notamment par son ami, Grand Rabbin de Bordeaux, Emmanuel Valency, Lyonnais d’origine.

Succéder au rabbin Isaac El Hadad aurait pu s’avérer difficile mais Nissim Malka a pu bénéficier de l’aide et du soutien précieux de son prédécesseur.
S’il s’inscrit dans la continuité, il a déjà mis en place un certain nombre d’activités : des cours de pensée juive et d’initiation aux commentaires ou encore des chabbat.

 

Pour cette cérémonie officielle empreinte de solennité, le nouveau Rabbin de Lyon était entouré de nombreuses personnalités religieuses et civiles parmi lesquelles le Grand Rabbin de France Haïm Korsia,  le Grand Rabbin Olivier Kaufmann, directeur de l’Ecole rabbinique, le Grand Rabbin Régional Richard Wertenschlag, le Président du Consistoire de France Joël Mergui, le Président du Consistoire régional, Alain Sebban, le Président du Consistoire de Lyon et de l’ACI Tilsitt, Marcel Dreyfuss, le Rav Yahia Teboul  et Monseigneur Philippe Barbarin, cardinal de Lyon, le Préfet du Rhône, Préfet de région, Michel Delpuech, le Président du Conseil régional, Jean-Jack Queyranne, notamment.

 

« Conduire une communauté ne se résume pas à étudier et à méditer, il s'agit surtout d'un devoir de responsabilité… C'est l'Ecole Rabbinique qui m'a réellement permis de comprendre que le rabbin ne porte pas seulement le poids de sa connaissance mais celui de toute sa communauté et des siècles d'histoire qui l'ont précédé. En prenant la parole ce soir, je veux incarner et remercier mes prédécesseurs et ainés qui m'ont permis d'hériter d'un patrimoine si riche, si profond. Chaque pierre de cet édifice a vu et entendu tant de tristesse, tant de joie, tant de vie. C'est dans cette même synagogue que le Grand Rabbin Kaplan rassurait ses fidèles, terrorisés des attentats à la grenade pendant la seconde guerre mondiale. C'est dans ce même quartier, sur ce même sol, que la Gestapo arrêtait Jacques Helbronner, président du consistoire, et plus tard le Grand Rabbin Bernard Schönberg. A quelques rues d'ici qu'Isaïe Schwartz, Grand Rabbin de France, évitait miraculeusement la mort à deux reprises. Ces pierres se souviennent de l'écho des vois qui chantaient : "Va mon bien-aimé à la rencontre de la fiancée". Elles se souviennent de la stupeur sur le visage des terroristes, elles se souviennent de tous les miracles qu'elles nous chuchotent si nous leurs prêtons suffisamment d'attention. On entend murmurer les voix des Grands Rabbins Alfred Lévy , Abraham Bloch , David-Edgard Sèches,  Bernard Schonberg, David Feuerwerker, Salomon Poliakof  ou encore Jean Kling, des orateurs de génie et de tous les rabbins et chantres qui ont peuplé ces murs » : c’est un vibrant hommage à tous les rabbins qui l’ont précédé que Nissim Malka a rendu, la voix chargée d’émotion.


Après avoir rappelé le rôle et la charge d’un rabbin, le Président de l’ACI Tilsitt et du Consistoire de Lyon, Marcel Dreyfuss, a assuré le nouveau rabbin du soutien total du Conseil d’administration dans l’accomplissement de sa mission : « Que vous soyez - comme prévu dans l'enseignement de l'école rabbinique - un rabbin religieux et républicain ! »

 

Des interventions musicales orchestrées par Jean-Claude Walter avec Gilles Kahn au chant, Yaël et Ilan Zajtmann à la flûte et au piano ont ponctué la soirée avant que tous se retrouvent autour d’un cocktail.






Les 10 derniers articles :



A noter sur votre agenda !A noter sur votre agenda !
L’équipe d’animation du Consistoire vous proposera au cours des prochains mois plusieurs activités pour jeunes et séniors :

L’Assemblée Féminine RégionaleL’Assemblée Féminine Régionale
La Rabbanite Myriam Wertenschlag propose aux dames de notre région un cours bi-mensuel. Les rendez-vous de l’Assemblée Féminine Régionale se déroulent le lundi de 14h à 18h au 13 quai Tilsitt, Salle Jospé (2ème étage).

L’Institut culturel du judaïsmeL’Institut culturel du judaïsme
Dans le cadre du futur siège du Consistoire Régional, un espace sera dédié à l’Institut culturel du judaïsme. D’ores et déjà, le permis de construire a été accordé et nous sommes heureux de vous annoncer que les travaux de construction ont débuté ce mois de décembre 2018.

‘Hanoucca au Café des psaumes‘Hanoucca au Café des psaumes
C’est en présence du Président du Consistoire, Alain Sebban et de la directrice de l’OSE (Œuvre de Secours aux Enfants), Patricia Sitruk que le Café des psaumes a célébré, ce mardi 4 décembre 2018, sa deuxième année d’existence et la fête de ‘Hanoucca.

‘Hanoucca à l’école Beth Menahem‘Hanoucca à l’école Beth Menahem
Temps fort, moment de partage et d’intense émotion, la fête de ‘Hanoucca célébrée parmi les enfants et toute l’équipe du centre scolaire Beth Menahem de Villeurbanne demeurera pour le Président du Consistoire, un souvenir inoubliable.

‘Hanoucca, Fête des Lumières‘Hanoucca, Fête des Lumières
Présentée comme la fête des Lumières, ‘Hanoucca est la fête la plus récente du calendrier juif. ‘Hanoucca (qui signifie inauguration, dédicace) fait, en effet, référence à la résistance de l’armée juive commandée par Juda Maccabi sur les Grecs Séleucides, qui avaient profané le Temple.

Cérémonie du 11 novembre à Tilsitt  Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918Cérémonie du 11 novembre à Tilsitt Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918
Cette année 2018 marque le centenaire de la fin de la 1ère guerre mondiale : le dimanche 11 novembre dernier, la Grande Synagogue de Lyon a accueilli une cérémonie officielle à la mémoire des victimes de cette guerre qui devait être « la der des ders »…

Vichy se souvientVichy se souvient
Voici quelques semaines, Vichy a inauguré un square à la mémoire de Michel Crespin, le plus jeune déporté de l’Allier. En effet, né le 24 décembre 1943, dans cette ville dont le nom demeure, hélas, associé à une période sombre de notre histoire, le tout jeune Michel fut déporté avec ses parents et sa grand-mère où il est mort le 20 mai 1944.

A noter sur votre agenda !A noter sur votre agenda !
Lisez bien votre lettre d’information pour vous tenir informés des dates précises de ces évènements et de la vie du Consistoire !

Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918
Cette année 2018 marque le centenaire de la fin de la 1ère guerre mondiale.

    DANS LA MEME CATEGORIE :

  • Pas de page associée...
Contact
Lire les Mentions Légales - Site réalisé par AUDA-DESIGN
© Consistoire Régional - 2019