Typogramme Consis

Union des Consistoires et des Communautés juives du Grand Lyon et de la région Rhône-Alpes et Centre

Bandeau 6- Consistoire Régional

Une médaille pour un Juste

Une médaille pour un Juste

Venus spécialement d’Israël où ils vivent depuis de nombreuses années, Jacques Assouline et sa sœur Rose, deux des enfants du Rabbin Benjamin Assouline, ont pu rencontrer la famille de celui qui sauva leurs parents durant la 2èmeguerre mondiale : Albert Routier, Consul de Turquie à Lyon durant la 2ème guerre mondiale, vient de recevoir - à titre posthume - la Médaille des Justes décernée au nom de l’état d’Israël par le Mémorial Yad Vashem.

Une cérémonie émouvante et solennelle a permis de réunir au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation, avenue Berthelot, à Lyon, les deux familles liées au-delà du temps par le mérite du père, grand-père et arrière-grand-père, Albert Routier.
Placée sous la présidence d’honneur du Maire, représenté par son adjoint, Jean-Dominique Durand, en présence d’Arielle Krief, déléguée régionale du Comité français pour Yad Vashem, de Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, l’historienne Sylvie Altar qui a beaucoup œuvré pour retracer l’histoire de ce sauvetage, la cérémonie a également rassemblé des personnalités de notre région, accueillies par la directrice du CHRD, Isabelle Doré-Rivé.
Décédé en 1977, Albert Routier « se vantait peu d’avoir accompli ce qu’il considérait comme un devoir » selon son fils cadet, le journaliste Airy Routier.
Rappelons qu’il aurait sauvé près de 600 juifs durant cette période !

Ses descendants sont venus nombreux pour recevoir cette distinction : dans leurs yeux se lisaient tout à la fois l’émotion, la fierté et l’humilité.

Pour mémoire, Benjamin Assouline, né en 1918 à Constantine (Algérie) était le Rabbin de la synagogue de la rue Montesquieu (aujourd’hui le CIS Neve Shalom, rue Dugusclin). Il est décédé en 1993 à Jérusalem où la famille s’était installée en 1971.

Son épouse Sarah, née Semmelman, a pu témoigner de leur sauvetage par Albert Routier, quelque temps avant son décès à Jérusalem en 2017, permettant à la procédure d’aboutir à la remise de médaille des Justes.

Pour Rose, Jacques et David, cette reconnaissance à l’égard de celui qui sauva leurs parents était essentielle.






Les 10 derniers articles :



Sur vos agendasSur vos agendas
Cérémonie d’intronisation du Grand Rabbin Régional, Daniel Dahan [...]

Serge et Beate Klarsfeld - Un combat contre l’oubli Une bande dessinée consacrée au combat de Beate et Serge KlarsfeldSerge et Beate Klarsfeld - Un combat contre l’oubli Une bande dessinée consacrée au combat de Beate et Serge Klarsfeld
Pascal Bresson et Sylvain Dorange ont consacré une bande dessinée au couple Klarsfeld. Publié par la maison d’édition La Boîte à bulles, l’album retrace le long combat de Beate et Serge Klarsfeld.

Vernissage de la 1ère exposition temporaire de l’Institut culturel du judaïsmeVernissage de la 1ère exposition temporaire de l’Institut culturel du judaïsme
Winfried Veit rêvait d’exposer ses tableaux dans un lieu juif. Alain Sebban et Henri Fitouchi l’ont exaucé.

A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme : le monde juif s’ouvre !A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme : le monde juif s’ouvre !
Tous les visiteurs ont salué l’initiative du Président du Consistoire régional : ce lieu, unique et novateur, présente l’histoire du peuple juif, ses traditions et sa culture. C’est par la connaissance et la pédagogie que nous ferons reculer l’antisémitisme et les préjugés.

A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme
Le préfet de la Région Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, Pascal Mailhos était l'invité de l'Institut Culturel du judaïsme le mardi 29 septembre dernier, accueilli par le Président Alain Sebban, le Vice-Président, Marcel Dreyfuss et le directeur, Henri Fitouchi.

Déjeuner avec le Consul des Etats-Unis le 30 septembreDéjeuner avec le Consul des Etats-Unis le 30 septembre
Mercredi 30 septembre 2020, le Président du Consistoire juif régional, Alain Sebban, était convié par Monsieur le Consul des Etats-Unis, Christopher Crawford, à un déjeuner réunissant plusieurs acteurs du dialogue interreligieux de notre région

Chana tova aux résidents de Beth SevaChana tova aux résidents de Beth Seva
En dépit des contraintes liées à la crise sanitaire que nous vivons depuis plusieurs mois, l’équipe d’animation du Consistoire a souhaité maintenir le lien avec les résidents de Beth Seva à la veille des fêtes de Tichri.

Cérémonies du souvenir le dimanche 13 septembre à La Boisse et La Mouche.Cérémonies du souvenir le dimanche 13 septembre à La Boisse et La Mouche.
Notre communauté, fidèle à l’injonction biblique “Zakhor !” (“Souviens-toi”), organise chaque année deux cérémonies en souvenir des victimes de la barbarie nazie privées de sépulture, la première au cimetière de la Boisse, dans l’Ain et la seconde au cimetière de la Mouche à Lyon.

Sur vos agendasSur vos agendas
Le Café des psaumes Lyon Métropole, Le Club des dames de Neve Shalom

“Etre juif à Lyon et ses alentours 1940-1944” : un ouvrage précieux de Sylvie Altar“Etre juif à Lyon et ses alentours 1940-1944” : un ouvrage précieux de Sylvie Altar
Dans cet ouvrage intitulé “Etre juif à Lyon et ses alentours - 1940-1944” publié par les éditions Tirésias-Michel Reynaud, Sylvie Altar nous rappelle qu’avant la Seconde guerre mondiale

    DANS LA MEME CATEGORIE :

  • Pas de page associée...
Contact
Lire les Mentions Légales - Site réalisé par AUDA-DESIGN
© Consistoire Régional - 2020