Typogramme Consis

Union des Consistoires et des Communautés juives du Grand Lyon et de la région Rhône-Alpes et Centre

Bandeau 2- Consistoire Régional

Le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, rend visite à la Communauté de Vichy

Le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, rend visite à la Communauté de Vichy

La communauté de Vichy a eu le grand honneur et la joie de recevoir le Grand Rabbin de France pour une visite pastorale.

Le déjeuner, en compagnie des membres du Conseil d'administration, du Rabbin Daniel El Haddad et  de la Présidente, Michelle London, a permis de nombreux échanges.

Haïm Korsia a notamment été informé du problème du carré juif du cimetière municipal de la ville : en effet, le manque de places préoccupe grandement les responsables communautaires.

En début d'après-midi, une gerbe était déposée devant la stèle de l’Hôtel du Parc dans le Parc  des Sources en mémoire des 6500 juifs étrangers raflés le 26 Août 1942. 

«   Chaque ville, chaque région, a sa manière de vivre son judaïsme. Ici, il y a une histoire un peu particulière, une histoire faite d'ombre et de lumière. Mais je n'oublie pas que c'est la ville où était pendant la guerre le Grand Rabbin Joseph Kaplan

Ensuite, après un long entretien avec la Sénateur-Maire, Claude Malhuret, le Grand Rabbin de France rejoignait les fidèles de la communauté pour proposer une conférence sur le thème : « Quelle place pour le judaïsme dans une république laïque ? »

Le chef de la communauté juive de France a exposé sa vision de la laïcité : « Le premier principe, c'est que l'État est neutre. Le second principe, c'est que chacun est libre de pratiquer sa foi comme il l'entend, dans la mesure où cela ne trouble pas la sécurité publique. Nous sommes tout à fait d'accord avec cela. »

« C’est un système parfait, commente-t-il à propos de la loi sur la laïcité en France. Il faut juste voir comment la laïcité est avant tout une loi de liberté. La liberté implique aussi de respecter ce que les uns ou les autres vivent. »

«    La « bienveillance », c’est un terme qui me plaît beaucoup. Dans notre société, on manque de bienveillance, on est toujours dans des rapports de violence. Chaque personne que l’on croise devient un risque potentiel pour nos droits. Mais pas du tout, on peut partager les mêmes espérances ».

Par son érudition ponctuée d'humour et ses qualités humaines, il a séduit le public et les nombreuses personnalités présentes notamment Sylvaine Astic, Sous-Préfète représentant le Préfet de l'Allier, le Sénateur Maire Claude Malhuret, le Sénateur Cluzel, membre de l'Institut, le Député Gérard Charasse, l' Abbé Chantelot, président de l'Amitié judéo-chrétienne, l'Imam de la mosquée Al Hijra, le Président et des membres de la communauté de Clermont-Ferrand.

En répondant aux questions,  il a souligné qu’ « être dans un état laïque, ce n'est pas choisir entre sa foi et la loi ».

Ce sujet étant particulièrement d’actualité, la conférence a attiré de nombreuses personnes extérieures dans une synagogue pleine à craquer.

La police nationale présente à cette occasion a contribué au bon déroulement de cette journée : la visite de Haïm Korsia a été appréciée à sa juste valeur par l’ensemble des participants (les communautés religieuses et tous les corps de l’Etat), une première depuis celle du grand Rabbin Kaplan, Grand Rabbin de France, lors de la 2ème guerre mondiale.






Les 10 derniers articles :



Sur vos agendasSur vos agendas
Cérémonie d’intronisation du Grand Rabbin Régional, Daniel Dahan [...]

Serge et Beate Klarsfeld - Un combat contre l’oubli Une bande dessinée consacrée au combat de Beate et Serge KlarsfeldSerge et Beate Klarsfeld - Un combat contre l’oubli Une bande dessinée consacrée au combat de Beate et Serge Klarsfeld
Pascal Bresson et Sylvain Dorange ont consacré une bande dessinée au couple Klarsfeld. Publié par la maison d’édition La Boîte à bulles, l’album retrace le long combat de Beate et Serge Klarsfeld.

Vernissage de la 1ère exposition temporaire de l’Institut culturel du judaïsmeVernissage de la 1ère exposition temporaire de l’Institut culturel du judaïsme
Winfried Veit rêvait d’exposer ses tableaux dans un lieu juif. Alain Sebban et Henri Fitouchi l’ont exaucé.

A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme : le monde juif s’ouvre !A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme : le monde juif s’ouvre !
Tous les visiteurs ont salué l’initiative du Président du Consistoire régional : ce lieu, unique et novateur, présente l’histoire du peuple juif, ses traditions et sa culture. C’est par la connaissance et la pédagogie que nous ferons reculer l’antisémitisme et les préjugés.

A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme
Le préfet de la Région Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, Pascal Mailhos était l'invité de l'Institut Culturel du judaïsme le mardi 29 septembre dernier, accueilli par le Président Alain Sebban, le Vice-Président, Marcel Dreyfuss et le directeur, Henri Fitouchi.

Déjeuner avec le Consul des Etats-Unis le 30 septembreDéjeuner avec le Consul des Etats-Unis le 30 septembre
Mercredi 30 septembre 2020, le Président du Consistoire juif régional, Alain Sebban, était convié par Monsieur le Consul des Etats-Unis, Christopher Crawford, à un déjeuner réunissant plusieurs acteurs du dialogue interreligieux de notre région

Chana tova aux résidents de Beth SevaChana tova aux résidents de Beth Seva
En dépit des contraintes liées à la crise sanitaire que nous vivons depuis plusieurs mois, l’équipe d’animation du Consistoire a souhaité maintenir le lien avec les résidents de Beth Seva à la veille des fêtes de Tichri.

Cérémonies du souvenir le dimanche 13 septembre à La Boisse et La Mouche.Cérémonies du souvenir le dimanche 13 septembre à La Boisse et La Mouche.
Notre communauté, fidèle à l’injonction biblique “Zakhor !” (“Souviens-toi”), organise chaque année deux cérémonies en souvenir des victimes de la barbarie nazie privées de sépulture, la première au cimetière de la Boisse, dans l’Ain et la seconde au cimetière de la Mouche à Lyon.

Sur vos agendasSur vos agendas
Le Café des psaumes Lyon Métropole, Le Club des dames de Neve Shalom

“Etre juif à Lyon et ses alentours 1940-1944” : un ouvrage précieux de Sylvie Altar“Etre juif à Lyon et ses alentours 1940-1944” : un ouvrage précieux de Sylvie Altar
Dans cet ouvrage intitulé “Etre juif à Lyon et ses alentours - 1940-1944” publié par les éditions Tirésias-Michel Reynaud, Sylvie Altar nous rappelle qu’avant la Seconde guerre mondiale

    DANS LA MEME CATEGORIE :

  • Pas de page associée...
Contact
Lire les Mentions Légales - Site réalisé par AUDA-DESIGN
© Consistoire Régional - 2020