Typogramme Consis

Union des Consistoires et des Communautés juives du Grand Lyon et de la région Rhône-Alpes et Centre

Bandeau 0- Consistoire Régional

Remise de la Légion d’Honneur au Grand Rabbin Régional, Monsieur Richard Wertenschlag

Remise de la Légion d’Honneur au Grand Rabbin Régional, Monsieur Richard Wertenschlag

Le 8 octobre dernier, le cercle mixte de garnison du Quartier Général Frère de Lyon a accueilli plus de 150 personnes venues honorer le Grand Rabbin Régional, Richard Wertenschlag, à l’occasion de la remise de la Légion d’Honneur.

 

La cérémonie s’est déroulée en présence du Préfet de Région, Préfet du Rhône, Monsieur Michel Delpuech et de très nombreuses personnalités civiles et religieuses ; citons notamment deux anciens ministres, Laurent Wauquiez et Hervé Mariton, Philippe Cochet, député-maire de Caluire, Kamel Kabtane, Recteur de la Mosquée de Lyon.

 

Placée sous le double parrainage de Monsieur Cherqui, Chevalier de la Légion d’honneur et Monsieur Alain Sebban, Président du Consistoire Régional Rhône-Alpes, elle leur a permis d’évoquer la personnalité et le parcours de Monsieur Richard Wertenschlag qui a succédé au Grand Rabbin Jean Kling à Lyon avant de devenir Grand Rabbin régional en 1978.

 

« La Légion d’honneur ne se demande pas, ne se refuse pas et ne se commente pas » : citant cette phrase de Jean d’Ormesson, le Président Sebban a affirmé que cette prestigieuse décoration honore un acteur majeur de la vie communautaire et consistoriale de la région Rhône-Alpes.

 

Né au sein d’une famille orthodoxe de Metz, Richard Wertenschlag a été élevé dans le respect de la halakha et de la communauté. Pressenti par sa famille pour succéder à son grand-père, pharmacien en Alsace, mais devant son enthousiasme très modéré, sa mère – davantage que son père – l’a encouragé dans la voie qu’il avait choisie : l’étude de la Torah.

 

C’est avec émotion que le Grand Rabbin a salué la mémoire de ses parents qui ont connu la période de l’Occupation dans la capitale des Gaules « avec ses rafles et ses déportations pour une destination sans retour. Ils n’auraient pas pu imaginer en 1943, au pire moment des persécutions anti-juives, qu’un de leurs rejetons, qui ne serait ni médecin, ni fonctionnaire d’état mais rabbin, serait distingué ès- qualité quelques décennies plus tard par le Président de la République et le Ministre de l’Intérieur ».


Aumônier des Hospices civils de Lyon, il fait partie de divers comités d’éthique médicale, assure les visites aux malades et représente la communauté aux cérémonies officielles, il est  également  partie prenante dans le dialogue interreligieux.

Soulignant l’implication quotidienne du Grand Rabbin, le Préfet Delpuech s’est adressé à lui ainsi : « Pas de grande ville sans grande figure, vous en êtes une ! » après avoir rappelé le lien indéfectible entre le judaïsme français et la République française.

 

Pour mener à bien sa mission de rabbin au service de la communauté régionale depuis quatre décennies, le Grand Rabbin a pu compter sur le dévouement de son épouse, Myriam : « Heureux qui a  rencontré une femme vaillante, elle est infiniment plus précieuse que les perles. En elle, le cœur de son époux a toute confiance. Tous les jours de sa vie, elle travaille à son bonheur, jamais elle ne lui cause de peine».(Proverbe du roi Salomon)

 

Après cet hommage rendu à son épouse également investie dans sa mission dans le cadre de l’Assemblée Féminine Régionale qu’elle a créée, le Grand Rabbin a exprimé sa reconnaissance et son amour pour ses enfants et petits-enfants qui vivent entre Israël, la Suisse et la France.

 

En le nommant Chevalier de la Légion d’Honneur, la République française a rendu un juste  hommage à l’un des architectes des institutions de la communauté de notre région.






Les 10 derniers articles :



Sur vos agendasSur vos agendas
Cérémonie d’intronisation du Grand Rabbin Régional, Daniel Dahan [...]

Serge et Beate Klarsfeld - Un combat contre l’oubli Une bande dessinée consacrée au combat de Beate et Serge KlarsfeldSerge et Beate Klarsfeld - Un combat contre l’oubli Une bande dessinée consacrée au combat de Beate et Serge Klarsfeld
Pascal Bresson et Sylvain Dorange ont consacré une bande dessinée au couple Klarsfeld. Publié par la maison d’édition La Boîte à bulles, l’album retrace le long combat de Beate et Serge Klarsfeld.

Vernissage de la 1ère exposition temporaire de l’Institut culturel du judaïsmeVernissage de la 1ère exposition temporaire de l’Institut culturel du judaïsme
Winfried Veit rêvait d’exposer ses tableaux dans un lieu juif. Alain Sebban et Henri Fitouchi l’ont exaucé.

A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme : le monde juif s’ouvre !A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme : le monde juif s’ouvre !
Tous les visiteurs ont salué l’initiative du Président du Consistoire régional : ce lieu, unique et novateur, présente l’histoire du peuple juif, ses traditions et sa culture. C’est par la connaissance et la pédagogie que nous ferons reculer l’antisémitisme et les préjugés.

A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme A la découverte de l’Institut Culturel du Judaïsme
Le préfet de la Région Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, Pascal Mailhos était l'invité de l'Institut Culturel du judaïsme le mardi 29 septembre dernier, accueilli par le Président Alain Sebban, le Vice-Président, Marcel Dreyfuss et le directeur, Henri Fitouchi.

Déjeuner avec le Consul des Etats-Unis le 30 septembreDéjeuner avec le Consul des Etats-Unis le 30 septembre
Mercredi 30 septembre 2020, le Président du Consistoire juif régional, Alain Sebban, était convié par Monsieur le Consul des Etats-Unis, Christopher Crawford, à un déjeuner réunissant plusieurs acteurs du dialogue interreligieux de notre région

Chana tova aux résidents de Beth SevaChana tova aux résidents de Beth Seva
En dépit des contraintes liées à la crise sanitaire que nous vivons depuis plusieurs mois, l’équipe d’animation du Consistoire a souhaité maintenir le lien avec les résidents de Beth Seva à la veille des fêtes de Tichri.

Cérémonies du souvenir le dimanche 13 septembre à La Boisse et La Mouche.Cérémonies du souvenir le dimanche 13 septembre à La Boisse et La Mouche.
Notre communauté, fidèle à l’injonction biblique “Zakhor !” (“Souviens-toi”), organise chaque année deux cérémonies en souvenir des victimes de la barbarie nazie privées de sépulture, la première au cimetière de la Boisse, dans l’Ain et la seconde au cimetière de la Mouche à Lyon.

Sur vos agendasSur vos agendas
Le Café des psaumes Lyon Métropole, Le Club des dames de Neve Shalom

“Etre juif à Lyon et ses alentours 1940-1944” : un ouvrage précieux de Sylvie Altar“Etre juif à Lyon et ses alentours 1940-1944” : un ouvrage précieux de Sylvie Altar
Dans cet ouvrage intitulé “Etre juif à Lyon et ses alentours - 1940-1944” publié par les éditions Tirésias-Michel Reynaud, Sylvie Altar nous rappelle qu’avant la Seconde guerre mondiale

    DANS LA MEME CATEGORIE :

  • Pas de page associée...
Contact
Lire les Mentions Légales - Site réalisé par AUDA-DESIGN
© Consistoire Régional - 2020