Typogramme Consis

Union des Consistoires et des Communautés juives du Grand Lyon et de la région Rhône-Alpes et Centre

Bandeau 3- Consistoire Régional

20ème anniversaire de de la Clairière des Justes à Thonon les Bains : une cérémonie empreinte d’émotion

20ème anniversaire de de la Clairière des Justes à Thonon les Bains : une cérémonie empreinte d’émotion

Placée sous le haut patronage du Président de la République, Monsieur Emmanuel Macron, la cérémonie du 20ème anniversaire de l’inauguration de la Clairière des Justes, a rassemblé de nombreuses personnalités politiques, militaires et religieuses à Thonon-les-Bains ce dimanche 12 novembre 2017 : autour du Maire de la Ville, Jean Denais et de Jean-Bernard Lemmel, Président de l’association française pour l’hommage aux Gardiens de la Vie, le Préfet de Haute-Savoie, Monsieur Pierre Lambert et la députée Marion Lenne notamment.

Le Grand Rabbin de France, Monsieur Haïm Korsia a également tenu à s’associer à cet hommage.

Le Mémorial national, inauguré en novembre 1997 au sein des 130 hectares du Domaine de Ripaille, rend hommage à des femmes et des hommes qui, au péril de leur propre vie, ont sauvé des juifs durant la 2ème guerre mondiale.

Terre de résistance et de solidarité, la Haute-Savoie est l’un des départements français comptant le plus grand nombre de « Justes parmi les nations » (pour mémoire, le titre est décerné par Yad Vashem au nom de l’état d’Israël depuis 1953).

En novembre 2013, une nouvelle ouverture a été créée et inaugurée, notamment en présence de Monsieur Alain Sebban, Président du Consistoire régional, afin de faciliter l’accès du Mémorial notamment pour les scolaires qui le visitent dans le cadre de leur parcours pédagogique.

Ce 20ème anniversaire fut aussi l’occasion, pour la ville de rendre un double hommage : aux habitants de Thonon qui ont protégé les Tziganes et notamment Django Reinhard en 1943 durant la 2ème guerre mondiale et à un jeune garçon, Raphaël Drai (z’l), élève du Talmud Torah de Neve Shalom, qui en 1997 avait planté un arbre dans cette clairière aux côtés d’un Juste.

Ce souvenir est resté dans les mémoires en raison du destin tragique de ce jeune garçon, décédé quelques mois plus tard, à l’âge de 15 ans.

Un orme a été planté à sa mémoire en présence de sa famille émue et touchée par ce geste symbolique. 

Les conditions climatiques de la journée, peu propices (grêle, pluie et froid…) ont quelque peu modifié le déroulement de la cérémonie : tous les participants se sont retrouvés dans les salons du château de Ripaille pour les discours puis une présentation musicale du conte « Les Veilleurs de l’Humanité » publié par Danielle Lemmel.

Parmi l’assemblée, Nicholas Moscovitz fut, à juste titre, salué par les autorités : en 1997, c’est ce jeune sculpteur de 19 ans – le plus jeune à réaliser un monument national -  qui fut choisi (sur concours) pour réaliser le monument qui trône au sein de la clairière. Il illustre admirablement l’adage talmudique : « Qui sauve une vie sauve l’humanité tout entière ».

Le Maire de Thonon-les-Bains, Jean Denais puis Jean-Bernard Lemmel, le Grand Rabbin de France et enfin le Préfet Lambert se sont exprimés rappelant tous l’impérieux devoir du souvenir.

Haïm Korsia, citant Elie Wiesel « L’inverse de l’amour n’est pas la haine, c’est l’indifférence » a affirmé que « les Justes ont, certes sauvé des juifs mais également l’âme de la France. Au-delà du possible, ils ont inventé un nouveau possible. Leur souvenir est vibrant ».






Les 10 derniers articles :



Un déjeuner déguisé pour célébrer Pourim à Bron, le 20 février 2018Un déjeuner déguisé pour célébrer Pourim à Bron, le 20 février 2018
Près de 200 séniors ont répondu à l’invitation du Consistoire régional pour un déjeuner festif à l’espace Albert Camus de Bron, quelques jours avant la fête de Pourim.

Assemblée Générale extraordinaire du Consistoire le dimanche 11 février 2018Assemblée Générale extraordinaire du Consistoire le dimanche 11 février 2018
Lors de l’Assemblée Générale extraordinaire du Consistoire Régional qui s’est tenue le 11 février dernier, dans les salons Ô Sidney à Villeurbanne, plusieurs résolutions ont été présentées aux dirigeants des communautés.

Une rencontre placée sous le signe de la cordialité entre  Georges Képénékian, Maire de Lyon et Alain Sebban, Président du Consistoire régional le 8 février 2018Une rencontre placée sous le signe de la cordialité entre Georges Képénékian, Maire de Lyon et Alain Sebban, Président du Consistoire régional le 8 février 2018
A sa demande, le Président Alain Sebban a été reçu début février par Georges Képénékian, Maire de Lyon depuis juin 2017.

73 ans après la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau - Dimanche 28 janvier 201873 ans après la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau - Dimanche 28 janvier 2018
Organisée, comme chaque année, par l’Amicale des anciens déportés d’Auschwitz- Birkenau Auvergne Rhône-Alpes en lien avec la Ville de Lyon, la cérémonie, empreinte de solennité mais aussi d’émotion a réuni de nombreuses personnalités civiles, militaires et religieuses.

Tout schuss les jeunes ! Un dimanche à la neige 28 janvier 2018Tout schuss les jeunes ! Un dimanche à la neige 28 janvier 2018
Ils étaient environ 50 jeunes garçons et jeunes filles à se retrouver à Aillons-Margériaz en Savoie dans une ambiance chaleureuse et amicale, en témoignent ces quelques photos ….comme autant de beaux souvenirs.

Une médaille pour un JusteUne médaille pour un Juste
Venus spécialement d’Israël où ils vivent depuis de nombreuses années, Jacques Assouline et sa sœur Rose, deux des enfants du Rabbin Benjamin Assouline, ont pu rencontrer la famille de celui qui sauva leurs parents durant la 2ème guerre mondiale.

De Pourim à PessahDe Pourim à Pessah
Pourim ou « fête des sorts » : nous avons rappelé le sauvetage du peuple juif par Esther en lisant la Méguila. Nous nous sommes régalés des nombreux plats et douceurs liés à la fête de Pourim, venant d’Algérie, de Tunisie, du Maroc ou d’Europe de l’Est, toutes les coutumes et traditions se rejoignent pour célébrer le 14 Adar dans la joie et l’allégresse.

Emile Azoulay nous a quittés.Emile Azoulay nous a quittés.
C’est une figure emblématique de notre communauté et de notre région qui vient de nous quitter. Emile Azoulay avait 89 ans et luttait depuis plusieurs années contre la maladie.

Save the date !Save the date !
Tou Bichvat, le mercredi 31 janvier 2018. L’Assemblée Féminine Régionale le dimanche 21 janvier 2018 dès 14 heures.

Un projet ambitieux : la création du Centre du judaïsme lyonnaisUn projet ambitieux : la création du Centre du judaïsme lyonnais
Projet phare du mandat du Président Alain Sebban et de son équipe, le Centre du judaïsme lyonnais devrait, dans un avenir proche, réunir l’ensemble des instances consistoriales

    DANS LA MEME CATEGORIE :

  • Pas de page associée...
Contact
Lire les Mentions Légales - Site réalisé par AUDA-DESIGN
© Consistoire Régional - 2018