Typogramme Consis

Union des Consistoires et des Communautés juives du Grand Lyon et de la région Rhône-Alpes et Centre

Bandeau 6- Consistoire Régional

Les endeuillés

 

Lors d’un décès, les endeuillés de façon directe sont au nombre de 7 : le père ; la mère ; le fils ; la fille ; le frère ; la soeur ; le conjoint.

 


La période de deuil




La période de deuil est divisée en plusieurs étapes de sévérité au niveau des règles de deuil, selon le degré de parenté avec le défunt : Quel que soit le degré de parenté cité plus haut avec le défunt : les 7 jours ; les 30 jours.

Pour le décès d’un père ou d’une mère, une troisième étape se poursuit : les 12 mois.

Ces périodes de deuil ont pour vocation de faire prendre conscience aux endeuillés les véritables valeurs de la vie sur terre. Ils doivent exploiter ces périodes pour faire un travail d’introspection et pour améliorer leurs actes et leurs comportements.

 

La cérémonie religieuse au terme de la période de deuil

 

Une cérémonie religieuse a lieu au terme de chacune de ces 3 étapes, ainsi que chaque année à la date anniversaire hébraïque du décès.

Lors de ces cérémonies, on ne se contente pas d’évoquer le défunt et sa vie, mais on prononce aussi des discours de Torah qui ont pour propriété d’élever l’âme du défunt à de très hauts niveaux dans le Monde Futur.

L’élévation de l’âme

Puisque l’immortalité de l’âme fait partie des fondements du judaïsme, un endeuillé possède une très forte capacité d’apporter la plénitude à l’âme du défunt, à travers ses actes et son comportement. En accomplissant les devoirs religieux qui incombe un juif, ainsi que toute sorte d’actions nobles, l’endeuillé donne la possibilité à l’âme du défunt de s’élever de niveau en niveau dans le Monde Futur, et il lui procure la paix et la satisfaction.

Ne pas retarder les obsèques

Après le décès, l’âme n’aura de repos que lorsque le corps sera dignement enseveli. Par conséquent, dès que le décès est établit de façon officiel, il incombe à l’endeuillé de tout mettre en oeuvre afin de hâter les obsèques.

Les cimetières juifs

La Torah nous ordonne d’enterrer un juif auprès de ses coreligionnaires. C’est pourquoi, chaque communauté se doit d’acquérir un terrain où elle pourra enterrer ses morts dignement et en conformité avec les règles de la Torah.


Pour vous accompagner dans le dernier devoir des défunts, vous pouvez contacter :


Ysmah Moshé
Rabbin Mendel PRACHAR
Tél : 06.22.69.71.04


 


« NE TE RÉJOUIS PAS DE LA CHUTE DE TON ENNEMI ; NE TE DÉLECTE PAS LORSQU’IL TRÉBUCHE, CAR D. VERRA ET N’APPROUVERA PAS, IL DÉTOURNERA SA COLÈRE VERS TOI. »

(PROVERBES DU ROI SALOMON 24-17, 18)


 

La pierre tombale

Il existe plusieurs usages concernant la pose de la pierre tombale : Certains la font poser durant les 7 jours de deuil.
D’autres la font poser au terme des 7 jours de deuil.
D’autres encore la font poser durant les 30 jours de deuil.
D’autres enfin la font poser au terme des 30 jours de deuil.
Pour un père ou une mère, certains la font poser durant les 12 mois de deuil, et d’autres au terme des 12 mois de deuil. Du point de vue de la loi juive, il est capital de le faire le plus tôt possible. Une pierre tombale juive ne doit comporter que des dates hébraïques.
Il est vivement déconseillé d’y faire inscrire des paroles éloquentes sur le défunt, même si celles-ci sont véridiques. Il est préférable d’y faire inscrire le moins de texte possible, sauf dans le cas où le défunt a souffert avant de décéder, dans ce cas il est bon de le préciser sur la pierre tombale. Une pierre tombale ne doit comporter aucune photo du défunt.

 

La visite au cimetière

Lors d’une visite au cimetière, on ne dépose aucune fleur sur la tombe. On se contente d’y placer une petite pierre en signe de visite au défunt. Lorsqu’on se recueille sur une tombe, on doit demander au défunt d’intercéder auprès du Tout Puissant pour qu’Il nous accorde nos demandes personnelles et collectives. Il est interdit de s’asseoir ou de marcher sur une tombe.

 

Lire les Mentions Légales - Site réalisé par AUDA-DESIGN
© Consistoire Régional - 2017