Typogramme Consis

Union des Consistoires et des Communautés juives du Grand Lyon et de la région Rhône-Alpes et Centre

Bandeau 6- Consistoire Régional

La Mézouza

Lorsque D. frappa l’Egypte de la dixième plaie, il ordonna au préalable d’appliquer le sang de l’agneau pascal sur les linteaux et sur le fronton des portes de maison.

La Torah nous ordonne donc de placer à chaque porte de nos demeures un parchemin contenant deux paragraphes précis de la Torah, écrits à la main.

Ces deux paragraphes constituent la « Mézouza ».

A l’instar du sang de l’agneau pascal appliqué sur les portes des maisons d’Israël en Egypte, qui avait pour fonction de les protéger de l’Ange de la mort qui allait frapper les aînés égyptiens, la Mézouza protège la maison de tout élément nuisible.

Comme pour les Téfilines, une Mézouza n’est valable que lorsqu’elle a été rédigé à la main, sur du parchemin d’animal Casher, et par une personne religieusement digne de confiance, agréée en tant que scribe (Sofer).

Du fait de son aspect manuscrit et en raison de la multitude de règles relatives à sa validité religieuse, une Mézouza doit être donnée à la vérification une fois tous les cinq ans.

La Mézouza se fi xe sur le linteau droit en entrant dans une pièce.

On doit la fi xer dans la fi n du tiers supérieur du linteau, dans la partie intérieure de l’encadrement.

On ne fixe pas de Mézouza aux portes des toilettes et des salles de bain.

La Mézouza est recouverte d’un plastique cellophane solide, ou bien d’un boîtier de plastique, de bois ou de métal.

Lire les Mentions Légales - Site réalisé par AUDA-DESIGN
© Consistoire Régional - 2017